Le recyclage des coquilles d’huîtres concerne très peu les amateurs d’huîtres et encore moins les citadins. Généralement vos coquilles d’huîtres terminent souvent à la poubelle. Dans le meilleur cas, elles serviront de matière pour remblayer les chemins autour des ports. Mais très souvent, elles échouent dans des usines d’incinération où elles n’offrent aucune valeur ajoutée et coûtent cher au milieu des poubelles.

Pourtant les coquilles d’huîtres renferment de nombreuses propriétés. En effet, elles peuvent être utilisées comme matière première dans le domaine du jardinage. Ainsi, elles contribuent à la fabrication de jardinières et de bordures. Une fois réduites en poudre, les écailles servent de complément alimentaire pour les volailles, parfois mélangées à du sable ou à des graines.

De plus, concassées et calibrées, les coquilles d’huîtres sont utilisés pour embellir les aquariums, les patios, les bassins ainsi que certains ronds-points. La nacre, est même utilisée pour des produits cosmétiques ou de la peinture.

C’est pourquoi les collectivités font aujourd’hui appel à des sociétés spécialisées dans le recyclage des coquilles d’huîtres. D’autant que des points de collecte sont très souvent mis en place dans les villes, surtout durant les périodes de fêtes de fin d’année.

Pour les amateurs d’huîtres qui vivent à la campagne une autre idée serait de mêler ces résidus à votre compost de jardinage.

Après le réveillon, pensez-y : ne jetez plus vos coquilles d’huîtres à la poubelle ! Comme les emballages plastique, les bouteilles en verre et le carton, elles peuvent être recyclées et valorisées et avoir une seconde vie !

Pin It on Pinterest

Share This