Crus, poêlés, au four avec une persillade, à la vapeur ou en en soupe…. Il existe mille et une façon de cuisiner les fruits de mer et d’apprécier leurs saveurs et leurs qualités nutritives. Encore faut il savoir reconnaître le fruit de mer qui se retrouve dans votre assiette.

Commençons simplement : les fruits de mer représentent l’ensemble des espèces marines comestibles à l’exception des poissons.

 

Quelles sont les catégories de fruits de mer ?

  • le coquillage : mollusque avec une coquille comme la palourde ou la moule.
  • le céphalopode : mollusque sans coquille comme le poulpe ou le calamar.
  • le crustacé : invertébré à exosquelette comme le homard ou la crevette.
  • l’échinoderme : fruit de mer avec une peau recouverte de piquants comme l’oursin ou l’étoile de mer.

 

Quelles sont les catégories de coquillages ?

  • les bivalves : leur coquille s’ouvre en deux parties comme l’huître ou le couteau.
  • le gastéropode : il possède une coquille unique et se déplace grâce à une sorte de pied comme le bigorneau ou le bulot.  

 

Et pour ne pas nous faciliter la tâche, un même fruit de mer n’aura pas la même appellation selon la région.

Par exemple, la coque peut être appelée bucarde ou rigadeau. La seiche peut être appelée supion, casseron, chipiron (pays-basque) ou margate (bretagne). Quant au bigorneau, il peut être appelé caricole, cagouille (vendée), vignot (normandie) ou brigaud (bretagne). Pour finir, le poulpe est synonyme de pieuvre et le calamar est synonyme d’encornet et de calmar.

 

Comment différencier certains fruits de mer ?

Vous avouerez qu’il peut être compliqué de s’y retrouver parmi toutes ces dénominations. Sachant qu’en plus il n’est pas toujours facile de différencier ces succulents fruits de mer entre eux !

La confusion la plus fréquente est entre la langouste et le homard. La langouste possède deux longues antennes et se nourrit uniquement de planctons tandis que le homard présente deux grosses pinces et est carnivore.

Vous aussi vous avez déjà douté devant un calamar ou une seiche ? La seiche est petite et ronde tandis que le calamar est allongé. La seiche possède un os calcifié et huis bras alors que le calamar en possède dix et est constitué d’une plume.

Conseil : la meilleure période pour cuisiner la seiche sont les mois de septembre et octobre alors que le calamar peut se déguster toute l’année !

Pin It on Pinterest

Share This